vendredi 10 avril 2009

Rejet du texte protection de la création sur internet

Cela nous intéresse :

Explication de la vidéo : après avoir été voté sans surprise au Sénat, le texte Création et Internet devait passer comme une lettre à la poste à l’Assemblée. Sauf que… alors que les parlementaires allaient procéder au vote définitif après le discours rodé d'Albanel, des députés UMP trop sûrs d’eux décidèrent d’aller manger ou se rendre à des ateliers du changement de l’UMP (c’est le cas de Frédéric Lefebvre, selon la version officielle). Mais ce n’est pas tout : d'autres encore préférèrent rester dans leur bureau (Jean François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale), quand certains ne souhaitaient tout simplement pas cautionner ce texte, loin de faire l’unanimité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire